Mirapakon

- Les enduits MIRAPAKON Inc.
  • No d'identification : DL0204
  • Sexe : Mâle
  • Naissance : avant 1979
  • Connu depuis : 1990
  • Adopté depuis : 2017
0204_D_BL95-077-44-2
0204_D_BLV040722_1097_0
0204_G_BL95-129-18-1
0204_G_BL98-123-27 0
0204_G_BLV110919_1027_0

Ses traits distinctifs

Pour reconnaître Mirapakon, il faut regarder dans sa crête dorsale. Dans la partie postérieure, on y trouve trois entailles profondes et larges.

Son histoire

La première fois que Mirapakon est photographié, en 1990, il était déjà blanc. Le changement de couleur chez les bélugas, soit le passage du gris au blanc, survient entre l’âge de 12 à 16 ans. Mirapakon est donc né avant 1979.

En été, Mirapakon est habituellement observé dans la portion nord de l’estuaire, entre Tadoussac et Les Bergeronnes, ou dans la rivière Saguenay. Il se trouve régulièrement dans des troupeaux composés exclusivement d’adultes mâles.

Sa forte taille, ses habitudes et ses fréquentations suggèrent de toute évidence que Mirapakon est un mâle. Il est membre d’un des deux réseaux de mâles qui utilisent régulièrement le fjord du Saguenay. On connaît un troisième réseau de mâles, les « Downstream boys », qui utilise la même portion de l’estuaire, mais qui évite le Saguenay. Même si leurs territoires se chevauchent, les individus d’un réseau côtoient très peu les mâles des autres réseaux.

À l’intérieur de ces réseaux, les bélugas ont tendance à former des bandes de compagnons stables. Les compagnons les plus réguliers de Mirapakon sont Jetstream, DL0295, DL0269 et DL0159. Ces associations, qui s’établissent progressivement à l’âge adulte, sont possiblement importantes pour la vie reproductive des bélugas.

La suite de l’histoire de Mirapakon nous apprendra beaucoup sur l’évolution de la vie sociale des bélugas. C’est en comprenant comment vivent les bélugas que nous serons en mesure de mieux les protéger.

 

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Mirapakon

Dernières nouvelles

  • AUGUST 30, 2016

    We take advantage of the gorgeous weather to visit the downstream sector, where we regularly come into contact with herds of males. We cross paths with Mirapakon off Îles aux Basques. He’s in a herd of some sixty individuals, including adults and a few gray individuals. The herd is split into about ten groups of six at fifteen belugas. We also recognize males JP, Douxi and DL0370.

    The animals are scattered and highly active. Some belugas poke their heads above the surface as if to spy on us, others are spitting out water. They’re swimming dynamically and in one distinct direction when they suddenly stop, dive and resurface several times at the same spot. They’re probably feeding. The encounter with Mirapakon is also very rich in terms of acoustics. We hear all kinds of vocalizations: door squeaks, whistles and much more. Belugas are aptly nicknamed “canaries of the sea”.

    Update : November 28, 2017

Le parrain

  • Les enduits MIRAPAKON Inc.

    Les enduits MIRAPAKON Inc. a adopté Mirapakon (2017).

    MIRAPAKON produit des peintures antisalissures et des revêtements protecteurs spécialisés sans biocides qui sont respectueux de l’environnement.